More than 2000 people have been displaced due to the earthquake in Maluku, Indonesia. HCI is on the ground assisting with Emergency Relief Kits. Donate one today for $200.

The Uighurs, a minority population in the North of China, are being detained by the Chinese military. According to the United Nations, 1-3 million Uighurs and other Turks are being held in camps, denied access to their basic rights, and persecuted (United Nations, 2019). Currently, the Chinese government is using East Turkestan as a testing ground to practice an advanced intrusive and surveillance system to control and dominate the lives of Uighur Muslims (Leibold, 2020). The Chinese military is detaining Uighur Muslims in “re-education camps” with a mission to strip them of their religious, cultural, and ethical values.

Hotan, China-October 4, 2017: Uyghurs are a Turkic people living mainly in the Xinjiang Uyghur Autonomous region. Old man in dusty clothes sits on the lintel of a door-street of the Livestock Market.

China adheres to a strict policy of assimilation, and hence, it does not recognize any movement of nationalism, or independent movement. Uighur nationalism is considered a threat to China’s economic policy of expansion (Hyer, 2006). Therefore, any nationalist movement is disregarded and opposed by China. China has reacted to Uighur nationalism by committing cultural genocide of Uighur Muslims by taking away their rights, values, and beliefs and instilling values reflective of China’s regime. Uighurs Muslims who have escaped the camps are seeking refuge in Turkey and other countries to escape persecution in China.

The World Responds

Canada has joined 22 other countries in condemning China over the country’s detention of Muslims. The Human Rights Council of United Nations recently called China to shut down “re-education camps” for Muslims Uighurs and called China to release Uighurs from their custody (Zamira, 2019).


Human Concern International, the first Muslim Charity in Canada, stands against the atrocity exercised by the Chinese military on Uighur Muslims. In response to the ethnogenesis, HCI travelled to Turkey to talk to advocacy groups representing Uighur Muslims in Turkey. The HCI team also distributed relief kits, and spoke to orphans and women who escaped the camps and now reside under the shelter of charity groups in Turkey. 

HCI stands in solidarity with the movement and aims to join other charities in distributing aid to help Uighur Muslims who are seeking refuge in Turkey.

En solidarité avec les musulmans ouïghours

Les Ouïghours, une population minoritaire du nord de la Chine, sont détenus par l’armée chinoise. Selon les Nations Unies, 1 à 3 millions de Ouïghours et d’autres groupes turques sont détenus dans des camps, se voient refuser l’accès à leurs droits fondamentaux et sont persécutés (Nations Unies, 2019). Actuellement, le gouvernement chinois utilise le Turkestan oriental comme terrain d’essai pour pratiquer un système avancé de surveillance et d’intrusion pour contrôler et dominer la vie des musulmans ouïghours (Leibold, 2020). Les militaires chinois détiennent des musulmans ouïghours dans des «camps de rééducation» avec pour mission de les dépouiller de leurs valeurs religieuses, culturelles et éthiques.

La Chine adhère à une politique stricte d’assimilation et, par conséquent, elle ne reconnaît aucun mouvement de nationalisme ou mouvement indépendant. Le nationalisme ouïghour est considéré comme une menace pour la politique d’expansion économique de la Chine (Hyer, 2006). Par conséquent, tout mouvement nationaliste est ignoré et contré par la Chine. La Chine a réagi au nationalisme ouïgour en commettant un génocide culturel des musulmans ouïghours en les privant de leurs droits, de leurs valeurs et de leurs croyances et en leur imposant des valeurs reflétant le régime chinois. Les musulmans ouïghours qui ont fui les camps cherchent refuge en Turquie et dans d’autres pays pour échapper à la persécution en Chine.

Le monde réagit

Le Canada s’est joint à 22 autres pays pour condamner la Chine au sujet de la détention des musulmans ouïghours par les autorités chinoises. Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a récemment appelé la Chine à fermer les «camps de rééducation» et a appelé la Chine à libérer les ouïghours de leur garde à vue (Zamira, 2019).

Human Concern International, la première organisation caritative musulmane au Canada, s’oppose aux atrocités exercées par l’armée chinoise contre les musulmans ouïghours. Notre équipe s’est rendue en Turquie pour parler à des groupes de défense des droits des ouïghours en Turquie. L’équipe HCI a également distribué des kits de secours et s’est entretenue avec des orphelins et des femmes qui se sont échappés des camps et vivent maintenant sous la protection de groupes caritatifs en Turquie.

HCI est solidaire du mouvement et vise à se joindre à d’autres organisations de charité pour distribuer de l’aide afin d’aider les musulmans ouïghours qui trouvent refuge en Turquie.

—-

Leibold, J. (2020). Surveillance in China’s Xinjiang Region: Ethnic Sorting, Coercion, and Inducement. Journal of Contemporary China, 29(121), 46-60.

Hyer, E. (2006). China’s policy towards Uighur nationalism. Journal of Muslim Minority Affairs, 26(1), 75-86.

Zamira R. (2019). UK joins 22 other UN nations in condemning China’s detention of Uighur Muslims. The Independent.